Mon Tricot Facile
augmentation de mailles tricot
Mon Tricot Facile > Techniques > Maîtrisez l’Augmentation de Mailles Tricot Facilement

Maîtrisez l’Augmentation de Mailles Tricot Facilement

Vous êtes passionné(e) par le tricot et vous souhaitez apprendre de nouvelles techniques pour créer des ouvrages plus complexes ? Vous êtes au bon endroit ! L’augmentation de mailles est l’une des techniques essentielles que tout tricoteur doit maîtriser. Elle vous permet d’ajouter de nouvelles mailles à votre tricot, ouvrant ainsi un monde de possibilités pour des accessoires et vêtements avec des formes plus élaborées.

Dans cet article, nous vous présenterons un tutoriel pas à pas pour apprendre à faire une augmentation en tricot facilement. Que vous soyez un(e) débutant(e) ou que vous ayez déjà une certaine expérience, nos instructions claires et nos explications détaillées vous aideront à perfectionner vos compétences et à créer des projets tricot plus intéressants. Alors, êtes-vous prêt(e) à vous lancer dans l’art de l’augmentation de mailles en tricot ?

Points clés à retenir :

  • L’augmentation de mailles est une technique essentielle pour tricoter des ouvrages plus complexes.
  • Notre tutoriel pas à pas vous guidera dans l’apprentissage de l’augmentation en tricot.
  • Il existe différents types d’augmentations en tricot, choisissez celui qui convient le mieux à votre projet.
  • Interpréter correctement les instructions d’augmentation sur un patron de tricot est important pour réussir votre ouvrage.
  • Pour des bordures régulières lors des augmentations et diminutions en tricot, suivez nos conseils pratiques.

Qu’est-ce qu’une augmentation en tricot ?

Une augmentation en tricot consiste à rajouter de nouvelles mailles à votre travail. Cette technique est utilisée pour tricoter des accessoires et vêtements qui ont des formes plus complexes que des lignes droites.

Par exemple, vous pouvez utiliser des augmentations pour tricoter des chaussons de bébé. Dans notre tutoriel, nous vous expliquerons étape par étape cette technique spécialement conçue pour les débutants.

Avantages de l’augmentation en tricot Exemples d’ouvrages tricot
  • Ajoute de nouvelles mailles pour des formes plus complexes
  • Permet de créer des motifs et des détails
  • Donne de la liberté créative
  • Chaussons de bébé
  • Bonnets à motifs
  • Écharpes à volants

Les augmentations en tricot ouvrent un monde de possibilités créatives. Avec un peu de pratique, vous pourrez réaliser des ouvrages tricotés uniques et personnalisés.

Dans la section suivante, nous vous expliquerons en détail comment réaliser une augmentation en tricot.

Comment réaliser une augmentation en tricot ?

Pour réaliser une augmentation en tricot, suivez ces étapes simples :

  1. Commencez par tricoter votre première maille en utilisant le point mousse ou en tricotant à l’endroit.
  2. Ensuite, utilisez votre aiguille de droite pour chercher le brin de laine qui entoure la maille de l’aiguille de gauche.
  3. Passez la pointe de l’aiguille de gauche à l’intérieur de ce brin de laine.
  4. Ensuite, tricotez ce brin de laine comme s’il s’agissait d’une maille à l’endroit.

Et voilà ! Vous avez maintenant une maille en plus sur votre aiguille. Répétez ces étapes selon les besoins de votre motif ou patron de tricot.

Grâce à cette méthode simple, vous pouvez réaliser des augmentations en tricot et ajouter des mailles supplémentaires à votre ouvrage. Cette technique est idéale pour créer des formes plus complexes et donner du relief à vos créations en tricot.

Comment effectuer une augmentation intercalaire en tricot ?

L’augmentation intercalaire en tricot est une technique qui permet de créer une nouvelle maille entre deux mailles déjà existantes. C’est une méthode utile lorsqu’on souhaite donner de la forme à un ouvrage tricoté. Suivez ces étapes simples pour réaliser une augmentation intercalaire en tricot :

  1. Trouvez le brin de fil entre la dernière maille que vous avez tricotée et la prochaine maille à tricoter.
  2. Piquez votre aiguille gauche de l’avant vers l’arrière à travers ce brin de fil.
  3. Faites passer cette boucle sur l’aiguille de gauche.
  4. Ensuite, piquez l’aiguille dans le brin arrière de cette boucle de droite à gauche.
  5. Enroulez le fil autour de l’aiguille de droite et tirez-le à travers la boucle comme pour tricoter une maille endroit.

Et voilà, vous venez d’effectuer une augmentation intercalaire en tricot ! Cette technique vous permet de créer une nouvelle maille entre deux mailles déjà présentes dans votre ouvrage, ce qui donne de la forme et de la structure à votre tricot.

Avec cette méthode, vous pourrez ajouter de nouvelles mailles à votre tricot de manière harmonieuse et précise. Expérimentez cette technique dans votre prochain projet de tricot et observez comment elle peut ajouter de la beauté et de la complexité à vos créations.

Les différents types d’augmentations en tricot

Il existe plusieurs types d’augmentations en tricot, chacun ayant sa propre utilité et effet sur votre ouvrage.

1. L’augmentation intercalaire

L’augmentation intercalaire est une technique couramment utilisée pour créer une nouvelle maille entre deux mailles existantes. Cela permet d’ajouter du volume et de la forme à votre tricot. Pour réaliser une augmentation intercalaire, trouvez le brin de fil entre la dernière maille tricotée et la prochaine maille à tricoter. Piquez votre aiguille gauche de l’avant vers l’arrière et faites passer cette boucle sur l’aiguille de gauche. Ensuite, piquez l’aiguille dans le brin arrière de cette boucle de droite à gauche. Enroulez le fil et tirez-le à travers la boucle comme pour une maille endroit.

2. Le jeté

Le jeté est une technique d’augmentation simple mais très utile. Pour réaliser un jeté, il vous suffit d’enrouler la laine entre les deux aiguilles et de tricoter la maille suivante normalement. Cela crée un trou dans votre tricot et ajoute une maille supplémentaire. Les jetés peuvent également être utilisés comme augmentations décoratives, en créant des motifs ajourés et délicats.

3. L’augmentation décorative

L’augmentation décorative est une façon de créer des motifs et des détails intéressants dans votre tricot. Il existe de nombreuses techniques d’augmentation décorative, telles que l’augmentation double, l’augmentation torsadée et bien d’autres. Ces techniques ajoutent du relief et de la texture à votre tricot, le rendant encore plus unique et attrayant.

Le choix du type d’augmentation dépend du point ou du patron que vous utilisez, ainsi que de l’effet que vous souhaitez obtenir. N’hésitez pas à expérimenter et à mélanger différentes techniques pour créer des tricots originaux et magnifiques.

Étant donné qu’il existe différentes façons d’augmenter le nombre de mailles dans votre tricot, il est important d’avoir une compréhension claire des différentes techniques disponibles. Cela vous permettra de choisir la meilleure méthode pour réaliser votre projet de tricot et d’obtenir les résultats souhaités.

Comment interpréter les instructions d’augmentation sur un patron de tricot ?

Les instructions d’augmentation sur un patron de tricot peuvent parfois sembler complexes. Il est important de les interpréter correctement pour réaliser le modèle. Par exemple, l’instruction “Tricotez les augmentations de chaque côté tous les 12 rangs : 4 x 1m. Puis tous les 8 rangs 6x1m.” signifie que vous devez augmenter une maille de chaque côté de votre tricot tous les 12 rangs, répéter cette augmentation 4 fois, puis augmenter une maille de chaque côté tous les 8 rangs, répéter cette augmentation 6 fois. Assurez-vous de bien comprendre les instructions d’augmentation sur votre patron avant de commencer.

Lorsque vous lisez les instructions d’augmentation sur un patron de tricot, il est important de prendre en compte le nombre de rangs d’augmentation spécifié. Les rangs d’augmentation indiquent à quelle fréquence vous devez effectuer les augmentations. Dans l’exemple donné, les augmentations doivent être faites tous les 12 rangs et tous les 8 rangs respectivement.

La répétition d’augmentation est également un élément crucial à comprendre. Cela vous indique combien de fois vous devez répéter l’augmentation dans un certain nombre de rangs. Dans l’exemple donné, l’augmentation doit être répétée 4 fois pour les augmentations tous les 12 rangs, et 6 fois pour les augmentations tous les 8 rangs.

Enfin, il est important de savoir combien de mailles vous devez augmenter à chaque fois. Cela dépendra de l’instruction donnée dans votre patron. Dans l’exemple donné, vous devez augmenter d’une maille à chaque fois.

Il est essentiel de bien comprendre ces instructions d’augmentation sur votre patron avant de commencer à tricoter. Assurez-vous de les interpréter correctement et de les suivre attentivement pour obtenir le résultat souhaité dans votre modèle de tricot.

Astuces pour choisir la bonne augmentation en tricot

Lorsque vous devez choisir une augmentation en tricot, il est important de prendre en compte le motif ou le point que vous utilisez. Différentes techniques d’augmentation peuvent être adaptées en fonction de vos besoins. Voici quelques astuces pour vous aider à choisir la bonne augmentation :

  1. Augmentation intercalaire : Cette technique est généralement utilisée lorsque le patron indique simplement d'”augmenter d’une maille”. Elle consiste à créer une nouvelle maille entre deux mailles existantes. Pour réaliser une augmentation intercalaire, trouvez le brin de fil entre la dernière maille tricotée et la prochaine maille à tricoter. Piquez votre aiguille gauche de l’avant vers l’arrière et faites passer cette boucle sur l’aiguille de gauche. Ensuite, piquez l’aiguille dans le brin arrière de cette boucle de droite à gauche. Enroulez le fil et tirez-le à travers la boucle comme pour une maille endroit. Vous avez ainsi réalisé une augmentation intercalaire en tricot.
  2. Augmentation en miroir : Cette technique est utilisée pour créer des motifs symétriques. Elle consiste à tricoter une augmentation à gauche et à droite du centre du motif. Pour réaliser une augmentation en miroir, vous pouvez utiliser la technique d’augmentation intercalaire mentionnée précédemment. Veillez à créer une augmentation à gauche et à droite du centre pour obtenir un motif symétrique.
  3. Jeté : Le jeté est une autre technique couramment utilisée pour augmenter le nombre de mailles. Il s’agit d’enrouler la laine entre les deux aiguilles et de tricoter la maille suivante. Les jetés peuvent également être utilisés comme augmentations décoratives. Notez que les jetés créent des trous dans votre ouvrage, ce qui peut être utilisé à des fins créatives.

Exemple :

Supposons que vous souhaitiez tricoter un châle avec des motifs en dentelle. Dans ce cas, vous pouvez utiliser des augmentations en miroir pour créer des motifs symétriques le long des bords du châle. Les augmentations intercalaires peuvent être utilisées pour augmenter le nombre de mailles au centre du châle et créer une forme triangulaire. Les jetés peuvent être utilisés pour créer des motifs ajourés et décoratifs dans la dentelle.

En prenant en compte le motif, la forme et l’esthétique globale de votre projet de tricot, vous pourrez choisir la meilleure technique d’augmentation. N’hésitez pas à expérimenter différentes techniques et à consulter des tutoriels pour vous familiariser avec chacune d’elles. Cela vous permettra de choisir la bonne augmentation en tricot en fonction de vos besoins et de réaliser des créations uniques et magnifiques.

Peut-on réaliser des augmentations sur l’envers en tricot ?

Il est tout à fait possible de réaliser des augmentations sur l’envers en tricot. En tricotant les mailles à l’endroit ou à l’envers, vous pouvez adapter le rendu de la maille et réaliser des augmentations sur l’envers également. Assurez-vous simplement de bien soulever le bon brin de maille lors de l’augmentation. Il est recommandé de réaliser toutes les augmentations à au moins une ou deux mailles du bord pour éviter un bord irrégulier.

Type d’augmentation Réalisation de l’augmentation sur l’envers
Augmentation intercalaire Soulever le brin entre les mailles, de l’arrière vers l’avant, et tricoter cette boucle à l’envers.
Jeté Enrouler la laine autour de l’aiguille de droite de l’arrière vers l’avant, et tricoter la maille suivante à l’envers.
Augmentation en miroir Effectuer l’augmentation de la même manière que sur l’endroit, mais en tricotant la maille à l’envers.

Il est important de comprendre les différentes techniques d’augmentation et de les adapter en fonction du point et du motif que vous utilisez. Expérimentez sur des échantillons pour trouver la méthode qui vous convient le mieux.

Conseils pour des bordures régulières lors des augmentations et diminutions en tricot

Pour obtenir des bordures régulières lors des augmentations et diminutions en tricot, il est recommandé de travailler en miroir et de tricoter deux mailles de chaque côté du rang. Lorsque vous effectuez des diminutions, assurez-vous de tricoter au moins une ou deux mailles avant le bord pour obtenir un bord net. Cela facilitera également la couture ultérieure si nécessaire. Par exemple, pour des diminutions à deux mailles du bord, tricotez les deux premières mailles, réalisez la diminution, puis tricotez les deux dernières mailles normalement.

Il est essentiel de maintenir des bordures régulières pour obtenir un ouvrage tricoté esthétiquement plaisant. Voici quelques conseils pour y parvenir :

  • Travaillez en miroir : Lorsque vous réalisez des augmentations et diminutions en tricot, tricotez deux mailles de chaque côté du rang pour obtenir des bordures régulières.
  • Tricotez avant le bord : Lorsque vous effectuez des diminutions, assurez-vous de tricoter au moins une ou deux mailles avant le bord de votre ouvrage pour obtenir un bord net et régulier.
  • Utilisez la technique de surfiler simple : Pour éviter des bordures irrégulières qui peuvent s’effilocher, vous pouvez utiliser la technique de surfiler simple en tricot. Cette technique consiste à tricoter la première maille du rang en insérant l’aiguille de droite dans le brin arrière de la maille plutôt que dans le brin avant. Cela permet de renforcer la maille du bord et d’éviter les fils lâches.

Ces conseils simples vous aideront à obtenir des bordures régulières lors de la réalisation des augmentations et diminutions en tricot. N’oubliez pas de pratiquer ces techniques et d’expérimenter pour trouver ce qui fonctionne le mieux pour votre projet de tricot.

Augmentations et diminutions Bordures régulières
Ajouter des mailles Tricoter deux mailles de chaque côté du rang
Diminuer des mailles Tricoter une ou deux mailles avant le bord
Surfiler simple Renforce les mailles du bord et évite les fils lâches

Conclusion

Maîtriser les techniques d’augmentation de mailles en tricot est essentiel pour élargir vos projets et créer des motifs plus complexes. Cela peut sembler intimidant au départ, mais avec notre tutoriel pas à pas et quelques astuces, vous serez en mesure de réaliser des augmentations en tricot facilement. N’hésitez pas à pratiquer et à expérimenter différents points et patrons pour améliorer vos compétences en tricot. Vous deviendrez rapidement un expert de l’augmentation de mailles.

FAQ

Qu’est-ce qu’une augmentation en tricot ?

Une augmentation en tricot consiste à rajouter de nouvelles mailles à votre travail, ouvrant ainsi des possibilités pour tricoter des accessoires et vêtements avec des formes plus complexes que des lignes droites. Cette technique est notamment utilisée pour tricoter des chaussons de bébé et d’autres ouvrages avec des motifs plus élaborés.

Comment réaliser une augmentation en tricot ?

Pour réaliser une augmentation en tricot, tricotez votre première maille, puis utilisez votre aiguille de droite pour chercher le brin de laine qui entoure la maille de l’aiguille de gauche. Passez la pointe de l’aiguille de gauche à l’intérieur de ce brin de laine, puis tricotez ce brin de laine comme s’il s’agissait d’une maille à l’endroit. Vous avez ainsi une maille en plus sur votre aiguille.

Comment effectuer une augmentation intercalaire en tricot ?

Pour réaliser une augmentation intercalaire en tricot, trouvez le brin de fil entre la dernière maille tricotée et la suivante. Piquez votre aiguille gauche de l’avant vers l’arrière et faites passer cette boucle sur l’aiguille de gauche. Ensuite, piquez l’aiguille dans le brin arrière de cette boucle de droite à gauche, enroulez le fil et tirez-le à travers la boucle comme pour une maille endroit. Vous avez ainsi réalisé une augmentation intercalaire en tricot.

Quels sont les différents types d’augmentations en tricot ?

Il existe plusieurs types d’augmentations en tricot. En plus de l’augmentation intercalaire, couramment utilisée, vous pouvez également utiliser la technique du jeté pour augmenter le nombre de mailles. Les jetés peuvent également être utilisés comme augmentations décoratives. Choisissez la technique d’augmentation en fonction du point ou du patron que vous utilisez.

Comment interpréter les instructions d’augmentation sur un patron de tricot ?

Il est important de bien comprendre les instructions d’augmentation sur un patron de tricot pour réaliser le modèle. Par exemple, l’instruction “Tricotez les augmentations de chaque côté tous les 12 rangs: 4 x 1m. Puis tous les 8 rangs 6x1m.” signifie que vous devez augmenter une maille de chaque côté de votre tricot tous les 12 rangs, répéter cette augmentation 4 fois, puis augmenter une maille de chaque côté tous les 8 rangs, répéter cette augmentation 6 fois.

Quelles astuces pour choisir la bonne augmentation en tricot ?

Lorsque vous devez choisir une augmentation en tricot, prenez en compte le motif ou le point que vous utilisez. Par exemple, l’augmentation intercalaire est généralement utilisée lorsque le patron indique simplement d'”augmenter d’une maille”. Les augmentations en miroir sont utilisées pour créer des motifs symétriques, tandis que les jetés peuvent être utilisés comme augmentations neutres ou décoratives.

Peut-on réaliser des augmentations sur l’envers en tricot ?

Oui, il est tout à fait possible de réaliser des augmentations sur l’envers en tricot. En tricotant les mailles à l’endroit ou à l’envers, vous pouvez adapter le rendu de la maille et réaliser des augmentations sur l’envers également. Soulevez simplement le bon brin de maille lors de l’augmentation et réalisez-la à au moins une ou deux mailles du bord pour éviter un bord irrégulier.

Quels conseils pour des bordures régulières lors des augmentations et diminutions en tricot ?

Pour obtenir des bordures régulières lors des augmentations et diminutions en tricot, travaillez en miroir et tricotez deux mailles de chaque côté du rang. Lorsque vous effectuez des diminutions, tricotez au moins une ou deux mailles avant le bord pour obtenir un bord net. Cela facilitera également la couture ultérieure si nécessaire.

Comment maîtriser les techniques d’augmentation de mailles en tricot ?

Pour maîtriser les techniques d’augmentation de mailles en tricot, suivez notre tutoriel pas à pas et pratiquez régulièrement. Expérimentez différents points et patrons pour améliorer vos compétences en tricot et devenir un expert de l’augmentation de mailles. Avec de la pratique et quelques astuces, vous serez capable de réaliser des augmentations en tricot facilement.